Casque de protection boxe : Comparatif et guide d’achat

Apprendre la boxe, c’est bien, mais c’est de suite moins drôle lorsqu’on prend un mauvais coup. La boxe est un sport, et même si on souffrira toujours un peu aux entraînements, il n’y a aucune raison pour se mettre en danger et risquer la blessure. C’est pourquoi il existe des protections adaptées, pour se faire plaisir, sans se faire mal. Le casque de protection est indispensable si on souhaite faire le sparring-partner et encaisser les coups portés par notre opposant.
Je vous propose de découvrir une sélection de casques pas très chers mais de bonne qualité, et je vous donne un maximum d’informations sur ce type de protection.

Comparatif des meilleurs casques de protection boxe

RDX HGR T1B Farabi Head Guard Protector Wansda Oulii
casque boxe pas cher casque protection boxe pas cher casque boxe pas cher
Matière Cuir synthétique de qualité supérieur Cuir synthétique Plastique polyuréthane
Avec grille
Prix €€€
€€

Le casque de protection est-il vraiment utile ?

Si vous ne tapez que contre un sac de frappe, qu’il n’y a jamais d’opposition et que la boxe est simplement un loisir pour dépenser de l’énergie sans jamais combattre, alors évidemment que le casque n’a pas d’importance, pas plus que le protège-dents. 

En revanche, si vous commencez à vous mesurer à quelques costauds de votre salle, ou que vous souhaitez faire de la compétition, alors là le casque devient réellement obligatoire. Il va tout d’abord permettre de se lâcher sans trop craindre les coups de votre adversaire. Toutes les parties angulaires du visage sont protégées, et s’il y a une grille de protection, alors votre nez ne risque rien non plus.

Vous pourrez donc découvrir les joies (et les peines…) dont vrai combat, ainsi que l’intensité des coups, sans pour autant absorber complètement les chocs. C’est crucial pour deux raisons. La première est que vous avez sûrement un métier, et qu’il n’est peut-être pas très bien vue d’arriver régulièrement le matin avec quelques bleus sur le visage.

La seconde, bien plus importante, est qu’on sait désormais que les coups répétés, et encore plus les K-O, peuvent entraîner des symptômes physiques sur le court terme, comme des problèmes de sommeil ou des maux de tête, mais également des problèmes plus grave sur le long terme, comme des troubles de la mémoire ou des troubles de la motricité plus ou moins grave.

De nombreux spécialistes sont par exemple persuadés que Mohammed Ali a souffert de Parkinson très tôt, à cause des nombreux coups reçus, et c’était pourtant un boxeur qui savait éviter les coups… Il faut donc se préserver au maximum et protéger sa tête et son cerveau.

Comment choisir un casque de protection ?

En réalité, il est bien difficile de choisir un casque par rapport à quelques critères. On sait si un casque est fait pour nous après l’avoir porté plusieurs minutes et combattu un peu avec. En effet, c’est ainsi que l’on se rendra compte de son confort, des gênes éventuelles, et s’il nous permet de bien voir l’adversaire.

La taille est tout de même un critère de choix important, puisque votre casque doit s’ajuster parfaitement à votre tête. S’il est trop petit, on ne pourra pas le mettre et s’il est trop grand il ne protégera pas efficacement. Il y a généralement 4 tailles différentes, small et medium plutôt pour les enfants et les femmes, et large et extra-large pour les hommes.

Il doit être bien rembourré pour que les yeux, le nez ou les oreilles ne soient pas accessibles mais restent visibles pour bien voir, entendre et respirer correctement. Selon le type de sport de combat, une grille de protection pour le nez et les yeux peut-être bienvenue. C’est notamment plutôt bien pour les disciplines pieds-poings.

Le système de fermeture à l’arrière de la tête doit être assez large pour offrir un bon maintien, et pour pouvoir le régler afin de l’ajuster au millimètre à notre morphologie. Il faut vraiment que le casque colle au visage.

La qualité de la matière est importante pour permettre de ne pas trop transpirer à l’intérieur, même si on finit toujours par suer un peu, c’est impossible autrement. Enfin, par coquetterie, on pourra choisir la couleur de notre casque. Désormais, on en trouve vraiment de différents coloris, pour séduire un maximum d’utilisateurs.

Conseils pour bien entretenir son casque de boxe

La chose la plus importante sera de le protéger de l’humidité. Pour cela, il faut tout d’abord éviter de le laisser dans un sac de sport après votre entraînement. Nettoyez-le avec de l’eau et un savon doux après chaque utilisation pour enlever la sueur parfois acide que vous avez produit, et surtout pour éviter la prolifération de bactéries.

Essuyez-le avec un chiffon propre puis gardez le dans une pièce au sec dans un endroit bien aéré. Selon la matière, évitez les températures trop élevées et les sources de chaleur qui pourrait assécher le casque et le rendre rapidement inconfortable et trop dur.